Les actualités de notre agence

Mandat de vente simple ou exclusif : que choisir ?
Mandat exclusif ou mandat simple ? Telle est la, ou plutôt l’une des questions qui se posent, lorsque l’on met un bien immobilier en vente. Malgré le succès des sites de petites annonces entre particuliers, les agences immobilières continuent de se voir confier la grande majorité des ventes.
La plupart des agences immobilières encouragent leurs clients à leur confier l’exclusivité pour la vente de leur bien. Quel est l’avantage du mandat exclusif et en quoi se différencie-t-il d’un mandat simple ?

Un mandat de vente, c’est quoi ?

Toute personne souhaitant passer par une agence immobilière pour vendre un bien doit signer un mandat qui indique la durée du contrat, ses conditions de résiliation, le prix de vente du bien ou encore le montant des honoraires à verser à l’agence.

Le mandat simple

Ce mandat laisse au vendeur la liberté de confier la vente de son bien à plusieurs agences ou de le vendre lui-même. L’agent immobilier ne sera commissionné que si l’acheteur est une personne qu’il vous a présentée.

Le mandat exclusif

Ce type de mandat vous contraint à ne compter que sur une seule agence pour la vente de votre bien immobilier. Il vous interdit de le vendre par vos propres moyens, sauf si une clause est signée pour le permettre, ou via quelque autre intermédiaire. Toutefois, s’il est proposé et très souvent choisi par les vendeurs, c’est parce que ce type de contrat comporte des avantages certains.

Les avantages du mandat exclusif

Un agent immobilier qui dispose d’un mandat exclusif est généralement plus impliqué. Il fournira bien plus de temps et d’efforts pour vendre votre bien que si vous confiez la vente à plusieurs intermédiaires. Il dépensera aussi plus d’argent et de moyens publicitaires pour le vendre rapidement et à bon prix.
Trois mois après sa signature, un mandat exclusif peut être résilié par lettre recommandée avec accusé de réception.

Quel budget prévoir pour les honoraires ?

Le montant des honoraires est fixé par l’agence immobilière de façon libre. Il correspond généralement à un pourcentage du prix de vente du bien. Un pourcentage souvent dégressif. Plus votre bien est cher, moins ce pourcentage sera élevé.